Marcel Duchamp. La peinture, même.

Marcel Duchamp. La peinture, même

au Centre Pompidou 



Vous avez jusqu'au 5 Janvier 2015 pour profiter du talent de celui qui avait osé mettre une moustache à la Joconde l'une des grandes figures de l’art du XXème siècle. A travers une centaine d’œuvres, le Centre Pompidou consacre une exposition exceptionnelle aux puissantes peintures de Marcel Duchamp, tantôt cézanniennes, tantôt fauves, tantôt cubistes, avec parfois une flaque d’expressionnisme aux lisières charbon, évoquant Gauguin, Matisse ou Nolde. Des tableaux de Kandinsky, de Braque, de Derain, d’Odilon Redon, de Robert Delaunay ou encore de Cranach. Le climat érotique dans lequel flottent ces œuvres et la thématique du voyeurisme qui les parcourt ancre son travail dans la lignée même de celui de Manet. Il dira à la fin de sa vie : «Tout est à base de climat érotique sans se donner beaucoup de peine. Cela remplace ce que d’autres écoles appelaient symbolisme, romantisme.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire